logo umr
Génétique Quantitative et Évolution - Le Moulon

Le projet MoBiDiv financé par le Programme Prioritaire de Recherche « Cultiver et protéger autrement » de l'ANR

Près de 3 millions d’Euros ont été alloués au projet MoBiDiv : « Mobiliser et sélectionner la diversité cultivée intra et inter-spécifique pour un changement systémique vers une agriculture sans pesticide ». MoBiDiv est co-porté par Jérôme Enjalbert (équipe DEAP du Moulon) et Aline Fugeray-Scarbel (INRAE, Laboratoire d'Économie Appliquée de Grenoble). Projet interdisciplinaire, MoBiDiv implique au Moulon les équipes DEAP et GQMS et à l'échelle nationale la collaboration de nombreuses équipes de recherche INRAE et d'autres organismes de recherche.

Dans le cadre du programme « Investissements d’avenir », l’appel à projets PPR (Projet Prioritaire de Recherche) lancé via l’ANR en 2019 a pour thème Cultiver et protéger autrement et il est piloté par INRAE. Le jury international de l’ANR a qualifié cet appel à projets « d’excellente initiative de soutien à la recherche pour le développement d’une agriculture sans pesticides qui permet à la France de se positionner en leader sur cette thématique de recherche ». INRAE a fortement encouragé ses chercheurs à postuler et les a accompagnés dans leur candidature ; dix projets ont été retenus, tous portés par des chercheurs INRAE, dont MoBiDiv.

MoBiDiv a pour objectif de produire et diffuser les connaissances scientifiques nécessaires au développement d’une amélioration des plantes dédiée à la diversification intra-parcelle, levier majeur pour un changement de paradigme indispensables à une agriculture sans pesticides. Cette diversité intra-parcelle permet des régulations uniques et essentielles, cependant les mécanismes causaux d'interaction plante-plante sont encore mal compris. La sélection de mélanges de variétés et d’espèces performants implique par ailleurs un changement important dans les concepts théoriques, les méthodes d'évaluation et l'organisation du secteur des semences.

MoBiDiv est un projet interdisciplinaire et multi-acteurs (Cf. liste des partenaires ci-dessous) qui développera une recherche de pointe en génétique, agronomie, pathologie, malherbologie, écologie, microbiologie et sciences sociales. Ces disciplines se déclinent en cinq volets, qui consisteront à :

1- analyser des dynamiques de diversification intra-parcelle en France,

2- étudier des mécanismes des interactions plantes-plantes favorisant le contrôle des bioagresseurs, en couplant de nombreuses expérimentations à des approches théoriques et une modélisation statistique et mécaniste,

3- proposer des méthodes de sélection adaptées à la diversification intra-parcelle,

4- intégrer des approches participatives permettant de co-concevoir et sélectionner mélanges, variétés et populations pour une adaptation aux contextes locaux de production,

5- accompagner des évolutions de la structure de la filière semencière, ses standards de marché ainsi que l’organisation et le financement de la recherche et du conseil agricole, dans un objectif de diversification des cultures.

Luzerne, blé et pois

Luzerne, blé et pois

Cette recherche sera centrée sur le blé, le pois et les fourrages, et impliquera de nombreux acteurs de terrain.

MoBiDiv favorisera la diffusion des innovations et des résultats scientifiques obtenus au cours du projet, renforcera également les liens entre scientifiques et acteurs de la filière semence (acteurs institutionnels, instituts techniques, coopératives, conseil agricole) ; le projet développera un plan de formation universitaire et professionnel.

Partenaires impliqués :

  • CIRAD, Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement : AGAP

  • GEVES, Groupe d'Étude et de contrôle des Variétés Et des Semences : GEVES

  • BE, Institut national d’études supérieures agronomiques de Montpellier : BE-SUPAGRO

  • MNHN, Muséum national d'Histoire naturelle : CESCO

  • Sorbonne Université : iEES

  • INRAE, Institut National de Recherche pour l’Agriculture, l’Alimentation et l’Environnement

    – INRAE, Centre Ile-de-France Versailles-Grignon : Agronomie, BIOGER, ECOSYS,
    GQE-Le Moulon, SADAPT,

    – INRAE, Centre Auvergne Rhône Alpes : GAEL, GDEC, LEM, UREP,

    – INRAE, Centre Bourgogne-Franche-Comté : Agroécologie

    – INRAE, Centre Bretagne-Normandie : IGEPP

    – INRAE, Centre Nouvelle-Aquitaine-Poitiers : P3F

    – INRAE, Centre Occitanie-Montpellier : AGAP, BGPI

    – INRAE, Centre Occitanie-Toulouse : AGIR

Montant alloué : 2 999 807 € - Durée : 6 ans

Contact à GQE-Le Moulon : Jérôme Enjalbert

Copyright photos, de gauche à droite : Sébastien Laval (Luzerne), Rozenn Le Guyader (blé) et Alain Beguey (pois), INRAE.